Gerbold MENARD

Gerbold Menard

Interview

Comment avez-vous découvert la Fondation CFM pour la Recherche ?

J’ai découvert la fondation CFM pour la recherche via le directeur de l’ED107 lors de ma recherche de financement pour ma thèse de doctorat.

Qu’est-ce que la Fondation vous apporte ?

La fondation me permet de réaliser mon projet de thèse l’esprit libre, n’ayant pas à me soucier de problèmes financiers, ce qui à Paris est un atout majeur.

Pourquoi avoir choisi votre domaine d’étude, ce qui vous a attiré dans la matière que vous étudiez ?

Lors du choix que j’ai du faire lors de mon année de terminale sur mon orientation post-bac, deux parcours m’attiraient, les mathématiques et la physique. Ayant fait le choix de la physique mes différents professeurs de l’université de Caen m’ont aiguillé au fil des ans me guidant vers le master 1 de Paris. C’est durant cette première année de master que j’ai pu découvrir différents domaines de spécialisation. Le master 2 de physique quantique m’a attiré d’une part en raison de sa réputation et d’autre part en raison des matières dispensées. J’ai ainsi pu acquérir un bagage théorique solide. Mon orientation vers le domaine de la supraconductivité et de la physique de la matière condensée s’est faite au travers des discussions que j’ai eu lors de ma recherche de stage de M2 et finalement mon stage s’étant extrêmement bien passé, j’ai décidé de poursuivre dans cette branche pour ma thèse.