Florent BABOUX

Florent_Baboux

Interview

Comment avez-vous découvert la Fondation CFM?

Par l’intermédiaire du directeur de l’Ecole Doctorale de la Région Parisionne (ED 107), M. Roland Combescot.

Qu’est-ce que la Fondation vous apporte ?

Un financement pendant 3 ans, ainsi qu’un complément de financement de missions ponctuelles.

Pourquoi avoir choisi votre domaine d’étude, qu’est-ce qui vous a attiré dans la matière que vous étudiez ?

J’effectue ma recherche dans le domaine de la physique des solides. J’ai choisi ce domaine car il offre, entre autres, la possibilité de mettre en relation des études théoriques avec des expériences relativement accessibles : en général, les expériences sont “à taille humaine” et peuvent être maîtrisées et pilotées par une seule personne. Cela donne la gratification de produire ses propres mesures, et de les comparer ensuite à des travaux théoriques.

Résumé de la thèse

Limitations intrinsèques à la propagation d’ondes de spin

Depuis quelques années, notre équipe teste des concepts pour le transport d’information pur de spin assisté par ondes de spin. Nos expériences et nos modèles sont développées sur un système simple, idéal : un gaz d’électrons bi-dimensionnel confiné dans un puits semi-magnétique de CdMnTe. Nous avons démontré expérimentalement l’existence d’ondes de spin se propageant dans le plan. Plus récemment nous avons mis en évidence un mécanisme intrinsèque de relaxation des ondes de spin et limitant leur propagation. En  réduisant continûment la dimensionnalité de 2D à 1D, par confinement latéral de nos structures 2D, nous voulons étudier la modification de ce mécanisme de relaxation, voire sa suppression, et démontrer,la possible extension de la longueur de propagation d’une onde de spin.

Articles de recherche