Alexis DROUOT

Alexis Drouot

Interview

Comment avez-vous découvert la Fondation CFM pour la Recherche ?

J’ai d’abord entendu parler du groupe CFM par des amis, qui évoquaient “un groupe de physiciens appliquant les principes de la physique statistique à la finance”. J’ai voulu m’informer davantage, et je suis tombé sur la Fondation CFM.

Qu’est-ce que la Fondation vous apporte ?

La Fondation CFM me permet de réaliser ma thèse dans de très bonnes conditions de travail. En particulier, j’apprécie beaucoup les fonds que la fondation accorde à chacun de ses doctorants pour pouvoir assister à des conférences, programmes, écoles d’été partout dans le monde. Ça me permet, entre autres, de participer au programme de Relativité Générale Mathématique au MSRI à Berkeley qui aura lieu pendant l’automne 2013.

Qu’est-ce que la Fondation vous apporte ?

J’avais décidé de faire de la recherche en mathématiques depuis bien longtemps. Mais plus récemment j’ai trouvé que certaines mathématiques modernes étaient parfois bien éloignées du monde réel. J’ai donc bifurqué vers un master de physique théorique, et j’ai découvert la magnifique théorie de la relativité générale. Il existe en plus aussi aujourd’hui de grandes équipes de mathématiciens qui travaillent sur des aspects rigoureux de la relativité générale. Appréciant toujours les mathématiques, j’ai donc décidé de me lancer sur des démonstrations rigoureuses de l’effet Hawking (émission de particules par des trous noirs). Le sujet est passionnant, et mélange de l’analyse, de la géométrie, et de la physique.